2017 : pour une nouvelle orientation européenne sur les télécoms

Le secteur des Télécoms européen se porte toujours aussi mal. Bien qu’il crée de la valeur, dispose de débouchés et d’actifs tangibles et soit à la pointe technologique, il enregistre de piètres résultats en termes de marges et de revenus. Et la plus mauvaise performance boursière d’Europe aggravée par le contexte pénalisant de hausse des taux obligataires.
Relancer la croissance et le revenu par abonné nécessiterait un changement radical de politique : une accélération de la consolidation, une régulation favorable à l’investissement, la croissance des revenus (toujours écrasés par une concurrence exacerbée et des décisions comme la baisse des tarifs du roaming). Toutes choses que les autorités européennes se refusent obstinément à faire, claquemurées qu’elles sont dans leur dogme consumériste et concurrentiel mortifère. L’année 2017 sera-t-elle enfin synonyme de retour à la raison ? FOCom, qui ne croit pas aux voeux pieux, continuera à peser aux côtés de tous ceux qui veulent sauver le soldat télécom.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page