Intéressement participation 2020

Suite aux résultats 2019 du Groupe Orange, présentés par la Direction ce 13 février, vous trouverez ci-dessous les montants de participation et d’intéressement que vous allez percevoir en 2020.

Rémunération annuelle Intéressement en montant Intéressement en % Participation en montant (1) Participation en % Total Total Total en mois de salaire
 en montants  en %
20 000 € 2 020 € 10,10% 1 040 € 5,20% 3 060 € 15,30% 1,8
30 000 € 2 160 € 7,20% 1 080 € 3,60% 3 240 € 10,80% 1,3
40 000 € 2 300 € 5,80% 1 330 € 3,30% 3 630 € 9,10% 1,1
50 000 € 2 440 € 4,90% 1 590 € 3,20% 4 030 € 8,10% 1
60 000 € 2 590 € 4,30% 1 840 € 3,10% 4 430 € 7,40% 0,9
70 000 € 2 730 € 3,90% 2 100 € 3,00% 4 830 € 6,90% 0,8
80 000 € 2 870 € 3,60% 2 360 € 3,00% 5 230 € 6,50% 0,8

(1) le calcul sur le premier niveau de salaire prend en compte le salaire plancher prévu par l’accord.
Les données  sont calculées pour un salarié à temps plein et sans absences sur 2019.

Grâce aux accords intéressement et participation signés par FOCom, vous allez bénéficier en 2020 d’un montant de rétribution collective allant de 0.8 à 1.8 mois de salaire.
Le montant de la participation sera versé sur la paie d’avril, celui de l’intéressement sur la paie de mai, sauf si vous choisissez de placer ces montants sur votre PEG ou votre PERCO.
L’intéressement et la participation cumulés seront équivalents en moyenne à l’an dernier.

  • Très insuffisant en comparaison de l’investissement demandé au personnel qui doit déployer des compétences, des qualifications et des capacités d’adaptation exceptionnelles pour répondre aux défis et aux enjeux du plan stratégique d’Orange.
  • Très insuffisant en comparaison des dividendes versés et des actions gratuites attribuées au top management.
    Nous continuons à exiger :
    – le 13ème mois en plus des mesures salariales et de rattrapage que nous attendons de la négociation salariale qui débute,
    – une prime immédiate de performance pour tous,
    – un plan d’attribution d’actions gratuites pour atteindre 10 % du capital détenus par les salariés (ambition évoquée par Stéphane Richard en 2016).
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page