Les agressions contre les salariés des télécoms doivent cesser

Face à l’augmentation des agressions, en France et dans de nombreux pays d’Europe, dont sont victimes les salariés des entreprises de télécommunication, les organisations européennes de travailleurs regroupées dans l’UNI Europa (dont FOCom fait partie) ont réagi à travers une prise de position (à lire ici) signée en commun avec les organisations européennes d’employeurs des télécoms, ETNO et GSMA.

Ce texte publié le 19 mai appelle les autorités publiques européennes et nationales à prendre des mesures pour faire cesser les attaques. Cette situation est le produit d’une campagne relayée depuis des mois sur les réseaux sociaux, expliquant que les antennes mobiles sont très dangereuses pour la santé et, depuis le début de la pandémie actuelle, que la 5G est liée à la propagation du coronavirus. Cette désinformation a suscité depuis quelques mois de nombreuses agressions de techniciens ou d’employés des télécommunications et des sabotages d’installations techniques (des centaines d’attaques dans 10 pays de l’UE).

Pour FOCom, chaque travailleur a le droit absolu à un environnement de travail sûr. Nous demandons donc aux pouvoirs publics de prendre rapidement des mesures pour protéger la sécurité des travailleurs et pour lutter contre ces allégations mensongères concernant la technologie mobile.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page