Tract : Édouard Philippe sonne la fin des congés bonifiés

En 1978, les congés bonifiés ont été instaurés pour les fonctionnaires originaires des Outre-mer vivant en France hexagonale. Jusqu’à présent, tout fonctionnaire ne travaillant pas sur son territoire d’origine (hexagone ou Outre-mer) pouvait rentrer chez lui pour se ressourcer dans sa famille restée au pays, tous les 3 ans pendant 65 jours (dont 35 jours de bonification). Dès 2018, le Président de la République avait décidé de mettre fin à nos congés bonifiés. Comme si le sacrifice de nos parents pour le service de l’État et le bon fonctionnement des administrations ne valait rien. La souffrance de l’éloignement de leurs proches à cause de la politique migratoire française mise en place par le « Bimidom » ne valait rien ! Ce décret est paru sans nouvelles concertations avec les organisations syndicales, alors que l’ancienne ministre des Outre-mer, Annick Girardin, avait annoncé qu’elle souhaitait prendre le temps de la négociation avec les partenaires sociaux.

Lire le tract : Édouard Philippe sonne la fin des congés bonifiés.  Décret publié au journal officiel du 4 juillet 2020

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page