France Télécom : un procès qui doit être exemplaire

Le procès des responsables de la crise sociale de France Télécom s’est achevé le 11 juillet avec les derniers actes de la défense. Le verdict sera rendu le 20 décembre.
Les plaidoiries de la défense, comme les interventions des prévenus tout au long du procès, n’ont été qu’une suite de dénis. Les parties civiles, dont FOCom, sont fondées à se demander si les prévenus ont la moindre idée de ce que les personnels ont subi pendant cette sombre période.
Pourtant, il est ressorti de manière éclatante de ce procès quels furent les mécanismes d’une déstabilisation planifiée des personnels.
FOCom attend maintenant que le délit de harcèlement moral soit qualifié comme tel et que les responsables, l’entreprise France Télécom  et ses dirigeants de l’époque, soient sanctionnés. Les salariés de toutes les entreprises, comme d’Orange, et leurs représentants doivent pouvoir s’appuyer sur ce jugement pour empêcher que de telles méthodes de management ne se reproduisent. Plus jamais cela !

fin_proces_lombardOK

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page