Handicap : FOCom continue à se battre…

Depuis le début des négociation sur le handicap, FOCom se bat pour préserver des possibilités de départ anticipé pour les salariés en situation de handicap, y compris au-delà des départs en retraite prévu en 2021.
Avec la légère avancée proposée lors de la séance de ce jour par Orange, les salariés dont la date de départ en retraite est prévue en 2021 et ceux du premier semestre 2022 pourront choisir entre des dispositifs sur 5, 4 ou 3 ans.
FOCom continue à revendiquer un dispositif décorrélé du TPS pour les salariés en situation de handicap qui sont sujets à une plus grande fatigabilité. Nous demandons donc un processus sur 60 mois pour 2017 (qui concernerait les départs de 2022) puis sur 48 mois pour 2018 et 2019 (qui concernerait les départs 2022 et 2023).
Ce dispositif répondrait aux attentes fortes des salariés concernés et permettrait à Orange de confirmer son statut d’entreprise socialement responsable en prenant en compte la spécificité de cette population et en s’assurant dans le même temps de voir son taux d’emploi de travailleurs en situation de handicap perdurer au-dessus des 6% prévu par la loi dans le temps.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page