Arrêt des projets destructeurs

Le déménagement des salariés de DSI de Lyon est un exemple de ces projets mal traités qui mettent en cause nos modes de fonctionnement et impactent très négativement notre cadre de travail. Saisis par les salariés DSI Lyon1 de la Tour Part-Dieu et de Gailleton, les élus du CHSCT ont alerté la direction le 6 février sur plusieurs points concernant le transfert des équipes DSI Lyon1 des sites Lyon Tour Part-Dieu et Lyon Gailleton vers le site Lyon Sky56. En résumé ils ont relevé :
– une atteinte aux droits des salariés,
– des infractions au code du travail,
– le non respect de l’accord sur les moyens des IRP,
– des manquements graves et des atteintes à la sécurité.
En conséquence, ils ont demandé le report du déménagement (prévu lundi 11/02 pour la Tour Pare-Dieu et le 18/02 pour Lyon Gailleton). Ils ont également exigé l’arrêt du Flex office (aménagement dynamique) et le retour à des positions attitrées pour les salariés qui le veulent dans les locaux de Sky56 pour la DSI.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page