Mesures canicule : pensez aussi au télétravail occasionnel

Il fait chaud!
Le Code du travail ne prévoit pas de niveau de température au-delà de laquelle le plan canicule doit être déclenché ou le travail cesser. Néanmoins à partir de 30° dans les bureaux ou 28° sur les chantiers, il y a risque et danger dès 33°.
Les salariés ont alors un droit de retrait. Le code du travail prévoit que « l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs par la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés. » (article L4121-1 du Code du travail).
Ces mesures et moyens sont :

  • ventilation et aération des locaux de façon à maintenir un état de pureté de l’atmosphère et d’éviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations (article R4222-1 à R4222-3 du Code du travail),
  • mise à disposition d’eau fraîche potable et notamment de bouteilles d’eau gratuites et même des boissons non alcoolisées fraîches (articles R2225-2 à R2225-4 du Code du travail).

Lire le tract : Mesures canicule : pensez aussi au télétravail occasionnel
Voir aussi les modalités sur le site intranet ici

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page