L’âge légal de départ à la retraite menacé

Après l’hypothèse émise le 20 mars par le Premier ministre de faire financer la dépendance des plus âgés par un allongement de la durée d’activité, et l’annonce de la ministre de la Santé, lors de la remise du rapport Libault sur le grand âge le 28 mars, d’une « grande loi » sur la dépendance à l’automne, FO a fait valoir que les retraites et la dépendance ne sont liés en aucune façon. Ces menaces réitérées de report de l’âge de départ à la retraite en dépit de la promesse de campagne du candidat Macron de ne pas toucher aux 62 ans, irritent les négociateurs de la réforme des retraites, qui menacent de claquer la porte des concertations si le gouvernement ne clarifie pas vite ses intentions… FO a ainsi envoyé lundi au Premier ministre un courrier affirmant “s’interroger sur le sens et l’objectif de la concertation”. Yves Veyrier, le secrétaire général de FO alerte : “en l’absence de clarification et de communication du projet du gouvernement, nous nous verrions donc en situation de mettre fin à notre participation à ladite concertation, qui pourrait prêter à confusion quant à son objet et à notre rôle”.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page