Retraites : derrière le projet de réforme, l’appétit des fonds de pension

Le projet de réforme des retraites a bien sûr pour objectif immédiat de faire des économies au détriment des salariés et des retraités. Mais, in fine, le but est que les immenses masses d’argent épargnées pour les retraites entrent dans le circuit des marchés financiers – avec tous les risques inhérents. Remplacer le système public par répartition par le système privé par capitalisation pour mettre la main sur le pactole de l’épargne-retraite est le grand rêve des fonds de pension.
Dans un premier temps, les futurs retraités qui prévoient une baisse drastique de leurs pensions sont amenés à compléter par des plans d’épargne-retraite gérés par des assureurs privés. C’est ce à quoi ont abouti les diverses « réformes » déjà réalisées et que le projet actuel de « retraite universel par points » veut accélérer. Au final il s’agira de transférer à des fonds de pension privés la majorité des ressources aujourd’hui récoltées par les caisses de retraites gérées paritairement. Avec des conséquences dramatiques pour les retraités les plus vulnérables comme on le voit aux États-Unis et dans tous les pays où les fonds de pension règnent en maîtres. Nous vous conseillons la lecture de cet article, qui bien que datant de mai 2003, est toujours d’actualité :
Les retraités trahis par les fonds de pension paru dans Le Monde diplomatique

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page