Rien de tel que les relations réelles

Bien que « de plus en plus connectés » et en espace de travail partagé, les salariés se sentent aussi « de plus en plus isolés », selon le 6ème baromètre annuel Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop.
– 7 salariés sur 10 échangent quotidiennement avec plus de 10 personnes par messagerie instantanée, mail, téléphone ou intranet ;
– les open spaces et les bureaux partagés se multiplient rassemblant désormais 82% des travailleurs,
et pourtant 2 salariés sur 3 éprouvent le sentiment de se sentir parfois isolés au sein de leur entreprise et un quart (26%) affirmant se sentir souvent isolés.
« Seuls les échanges physiques, en face à face, permettent de réduire le risque d’isolement », qui est « divisé par deux » quand on parle à « plus de trois collègues en face-à-face dans la journée », selon le baromètre. Car, paradoxalement, « la multiplication des échanges par e-mail, messageries instantanées ou téléphone, ne permettent pas de sortir un salarié de l’isolement ». Bien au contraire, « au-delà de 20 interactions par mail ou téléphone par jour, le sentiment d’isolement se renforce ». Le face-à-face réel est la forme de relation plébiscitée par les salariés : 77% préfèrent échanger avec leurs collègues ou leur hiérarchie en face-à-face (13% par mail, 10% par téléphone). L’enquête indique aussi que les moins de 35 ans sont nettement plus nombreux que leurs aînés à se déclarer stressés de recevoir des messages ou appels d’ordre professionnel en dehors des horaires de bureau (68% contre 52% pour les plus de 35 ans).

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page