Le Très Haut Débit malgré l’ARCEP

Le déploiement de la fibre en France est probablement le chantier industriel le plus massif depuis des décennies. Environ 40 à 50 milliards d’euros investis, des dizaines de millions de foyers raccordés en cinq ou six ans. Le tout assuré à plus de 70% par Orange à un rythme actuel de plus de 10 000 prises par jour. Nous aurions pu avoir davantage de soutien du régulateur dans ce défi hors du commun. En effet, si les récentes tensions entre Orange et l’ARCEP semblent apaisées, on constate quand même que les menaces de sanction pour des soi-disant retards de déploiement sont ciblées sur Orange alors que d’autres acteurs qui ont également des obligations et bien plus de difficultés (SFR par exemple) ne sont pas inquiétés. A FOCom, nous avons toujours dit que le plan « France Très Haut Débit » élaboré par l’actuel président de l’ARCEP était un handicap pour le pays avec son système de RIP balkanisés. La responsabilité du régulateur est maintenant d’aider l’opérateur héritier du service public à terminer ce chantier dans les meilleures conditions.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page