Colloques

Colloque sur l’intelligence artificielle

Qu’est que l’intelligence artificielle, quelle application dans les métiers et les impacts sur les compétences, quelle relation avec la CNIL, ce sont les sujets développés par nos 3 intervenants lors de notre conférence-débat organisée dans l’auditorium d’Orange France Siège le 4 avril dernier.

Regarder l’intégralité du colloque


Table ronde « La place du syndicat dans l’entreprise »

Nous avons une nouvelle fois fait salle comble pour notre 5ème colloque annuel organisé au siège de notre confédération. Traditionnellement, FOCom invite à venir débattre de façon libre et détendue les dirigeants de l’entreprise, des experts du sujet retenu et des responsables FO. Après « L’avenir du numérique » en 2013, « Touche pas à Orange » en 2014, « La digitalisation » en 2015, « La collectif dans le travail » en 2016, le thème de 2017 était « La place du syndicat dans l’entreprise ». Les échanges ont été, comme à l’accoutumée, sans langue de bois. Yves Barros croquait les débats en direct.
En attendat la publication intégrale de ces échanges, en voici quelsques extraits…

Lire la suite…

Lire le livret de la table ronde « La place du syndicat dans l’entreprise »






Colloque sur le big data

colloque-data

Comment connaître et contrôler l’utilisation de nos données personnelles dans la société et dans l’entreprise ? Comment redonner le pouvoir d’agir aux citoyens et aux salariés ? C’est le sujet développé par Eric Pérès, vice-président de la CNIL, lors de notre conférence-débat organisée ans l’auditorium d’Orange France Siège le 10 octobre. Le big data répond à la règle des 3V, c’est le traitement à grande Vitesse d’un Volume considérable de données extrêmement Variées. Nous produisons chaque jour 2,5 trillons d’octets de données (soit 2,5 milliards de milliards) par nos navigations internet, nos messageries, les images numériques et les vidéos que nous publions, nos achats en ligne, les signaux GPS de nos téléphones mobiles… Ces données proviennent de 4 sources : hard data (production de données par les administrations etc.), soft data (tout ce que nous produisons avec nos usages), métadonnées (données servant à définir ou décrire d’autres données) et objets connectés avec leurs multiples capteurs appelés à devenir le plus important pourvoyeur de données dans les années qui viennent.

La maîtrise du big data passe notamment par la législation. Un règlement européen sur la protection des données personnelles entrera en application le 25 mai 2018 dans tous les pays de l’Union européenne. Il vise à renforcer les droits des citoyens et à leur donner plus de maitrise sur leurs données.

Table ronde du 7 octobre 2016 – « Le collectif dans l’organisation du travail »

2016_livret_collectifTOUT VA TRÈS VITE, c’est devenu une banalité de le dire. Dans le milieu professionnel, les changements se font tous dans l’urgence pour répondre à la fois aux contraintes du marché, à la concurrence, à la pression de la baisse des coûts et aux mutations technologiques, la fameuse révolution numérique, thème de notre colloque de juin 2015.
On exige des salariés toujours plus de flexibilité, d’adaptabilité, d’excellence, d’agilité déclinée à toutes les sauces, de polyvalence. Ceux-ci sont souvent considérés – et on le combat bien sûr – comme une variable d’ajustement et le collectif, sous ses différentes formes, c’est-à dire le collectif des droits mais aussi le collectif dans l’organisation du travail, est souvent mis à mal.
Les droits collectifs des salariés, pour FO en tout cas, doivent rester le socle sur lequel s’appuie l’ensemble des relations sociales. Le statut, le Code du travail, les conventions collectives, les accords ont été conquis par nos anciens, pour garantir un minimum pour les salariés, quels que soient le lieu d’implantation et la dimension de l’entreprise, quels que soient les rapports de force en présence dans celle-ci…

Télécharger « Le collectif dans l’organisation du travail »

Table ronde du 25 juin 2015 – « Digitalisation du travail : une maîtrise indispensable »

2015_livret_digitDepuis quelques mois, les séminaires, colloques et journées d’études se multiplient à Orange et ailleurs, sur la question de la numérisation ou de la digitalisation parce que c’est une vraie révolution, qui va avoir un impact énorme sur notre vie quotidienne. Ceux qui ont des adolescents connaissent peut-être déjà des difficultés avec l’invasion du cercle familial par les smartphones et les tablettes.
Notre table ronde intitulée « La digitalisation du travail, une maîtrise indispensable » ne porte pas sur les problèmes sociétaux, les résistances qu’on met en place contre l’envahissement des outils numériques dans notre vie quotidienne, comme la slow attitude, façon d’affirmer qu’on prend son temps, qu’on refuse d’être sans cesse dans l’urgence. Nous allons nous concentrer sur la digitalisation au travail et les conséquences de la numérisation dans l’organisation de celui-ci.
Véritable révolution annoncée, en quoi consiste-t-elle ? Pour être très simple, quand on parle d’ATAWADAC, cela signifie que, maintenant, on peut être connecté tout le temps, partout et avec n’importe quel support et que cela va révolutionner, non seulement notre vie, mais notre façon de travailler…

Télécharger « Digitalisation du travail : une maîtrise indispensable »