Cadres

2nde campagne des entretiens individuels

La deuxième campagne d’entretiens annuels pour les cadres soumis à la Part Variable Managériale, se déroule en ce moment et jusqu’au 30 septembre 2019. Nous rappelons que la charge de travail doit y être obligatoirement traitée, conformément à l’accord négocié et signé par FOCom en 2016 (7 items de questionnement précisés dans l’annexe B). C’est également le moment de renégocier éventuellement certains objectifs pour le second semestre 2019 qui se doivent d’être « Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels » en fonction du contexte de votre activité (charge/ressource/moyens) mais aussi du temps qui vous est nécessaire pour répondre aux nouvelles missions, activités et développement de compétences qui vous sont  demandés dans le cadre du nouvel référentiel métier. Sans cela ils ne sont pas légitimes !
La baisse du montant de la  PVM  au 1er semestre 2019 pour de nombreux cadres ne doit pas se reproduire au 2ème semestre. FOCom a demandé à ce que le résultat du baromètre salarié ne soit plus pris en compte comme indicateur de performance des cadres non exécutifs (bande G) qui n’ont aucune responsabilité dans l’organisation et les moyens consentis pour améliorer la situation des salariés. L’entreprise ne peut pas se permettre une démotivation totale de ses cadres, trop souvent déjà en manque de reconnaissance.

Entretiens individuels des cadres

La deuxième campagne d’entretiens annuels pour les cadres soumis à la Part Variable Managériale, se déroule en ce moment et jusqu’au 30 septembre 2019. Nous rappelons que la charge de travail doit y être obligatoirement traitée, conformément à l’accord négocié et signé par FOCom en 2016 (7 items de questionnement précisés dans l’annexe B). C’est également le moment de renégocier éventuellement certains objectifs pour le second semestre 2019 qui se doivent d’être « Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporels » en fonction du contexte de votre activité (charge/ressource/moyens) mais aussi du temps qui vous est nécessaire pour répondre aux nouvelles missions, activités et développement de compétences qui vous sont  demandés dans le cadre du nouvel référentiel métier. Sans cela ils ne sont pas légitimes !
La baisse du montant de la  PVM  au 1er semestre 2019 pour de nombreux cadres ne doit pas se reproduire au 2ème semestre. FOCom a demandé à ce que le résultat du baromètre salarié ne soit plus pris en compte comme indicateur de performance des cadres non exécutifs (bande G) qui n’ont aucune responsabilité dans l’organisation et les moyens consentis pour améliorer la situation des salariés. L’entreprise ne peut pas se permettre une démotivation totale de ses cadres, trop souvent déjà en manque de reconnaissance.