DOM

Pétition pour le maintien des congés bonifiés

  • Une régression sociale :
    Le projet de loi visant les congés bonifiés porte considérablement atteinte aux droits légitimes et fondamentaux des fonctionnaires originaires des départements d’Outre mer qui vivent et travaillent en métropole.
  • Des mesures injustes et inacceptables :
    Déracinés pour servir l’état et les administrations, éloignés de leurs proches, de leur culture, de leurs centres d’intérêts et de tout ce qui leur est cher, les domiens ne peuvent consentir à de nouveaux sacrifices et à la remise en cause de leurs acquis sociaux.

Non ! à la réforme des congés bonifiés. Stop au déclin social !

Pour ces motifs nous exigeons l’abandon de ce projet de loi injuste.
Pour signer la pétition : http://www.fo-communication.fr/petition-maintien-conges-bonifies/

Télécharger le tract : Pétition pour le maintien des congés bonifiés

FOCom reçue par le DO Caraïbes

À l’occasion de la visite en Caraïbe du Secrétaire Général de FOCom et de deux délégues syndicaux centraux d’Orange, une délégation a été reçue le 29 mai par M. Kergall, accompagné de la DRH Mme Bolore et de la responsable des Relations sociales Mme Anselme.
Cette rencontre a permis de présenter au nouveau Directeur Thierry Galvani, Secrétaire Territorial nouvellement élu de Guadeloupe, Saint Pierre et Miquelon. Franck Mounsamy, Délégué Syndical Coordonnateur DOC participait également à la réunion.

Lire le tract : FOCom Reçue par la DO Caraïbes

Fakir : soutien de FOCom aux Réunionnais

FOCom exprime sa solidarité aux habitants de la Réunion frappés par le passage éclair et intense du cyclone FAKIR dans la nuit de lundi à mardi et appuie leur demande de reconnaissance de l’état de catastrophe.
Comme BEJISA en 2014, FAKIR a touché certains endroits de l’archipel des Mascareignes avec des rafales vents excédant les 150 km/h. FOCom présente ses condoléances les plus attristées à la famille des 2 jeunes qui sont morts ensevelis dans leur maison par une coulée de boue. FOCom tient à exprimer son soutien aux salaries impactés et appelle à tout mettre en oeuvre pour le rétablissement des infrastructures et des services publics.

Mayotte un département à part entière

Sur les 256.518 vivant à Mayotte la moitié a moins de 17 ans. 26,2% des mahorais sont au chômage soit 3 fois plus qu’en métropole. L’illettrisme touche 41,6% de la population. Le PIB moyen par habitant par an est de 9.300 € contre 31.100 en métropole. La délinquance est un fléau avec 3,3‰ cas de vols avec violence commis en 2017 quand il est de 1,5‰ en métropole. Le 101ème département de la République ne doit pas être abandonné. A son niveau, FOCom est intervenue auprès de la direction d’Orange pour que l’entreprise prenne sa part de responsabilités dans le traitement des problèmes à solutionner au plus vite : arrêt du recours aux emplois précaires, sécurisation des personnels, prise en compte de la vie chère (l’INSEE donnant une inflation de +7% dans les DOM par rapport à la Métropole), suppression des inégalités de rémunération entre Mayotte et les autres territoires, recrutements et création des implantations nécessaires à la satisfaction des usagers…