DO Réunion / Mayotte

Mayotte un département à part entière

Sur les 256.518 vivant à Mayotte la moitié a moins de 17 ans. 26,2% des mahorais sont au chômage soit 3 fois plus qu’en métropole. L’illettrisme touche 41,6% de la population. Le PIB moyen par habitant par an est de 9.300 € contre 31.100 en métropole. La délinquance est un fléau avec 3,3‰ cas de vols avec violence commis en 2017 quand il est de 1,5‰ en métropole. Le 101ème département de la République ne doit pas être abandonné. A son niveau, FOCom est intervenue auprès de la direction d’Orange pour que l’entreprise prenne sa part de responsabilités dans le traitement des problèmes à solutionner au plus vite : arrêt du recours aux emplois précaires, sécurisation des personnels, prise en compte de la vie chère (l’INSEE donnant une inflation de +7% dans les DOM par rapport à la Métropole), suppression des inégalités de rémunération entre Mayotte et les autres territoires, recrutements et création des implantations nécessaires à la satisfaction des usagers…

Elections – Lettre de remerciement

A la suite des élections, je tiens à remercier tous les acteurs qui nous ont permis d’atteindre cette large victoire. Le vote de nos partisans, l’implication de nos militants, le soutien de notre Union Départementale FO et de notre fédération FO COM qui nous avait accordé un poste de délégué syndical central adjoint nous a permis de doubler nos résultats et d’obtenir largement notre représentativité :
De 7,73% en 2014 nous passons à 14,63% en 2017, soit une hausse de 6,90%.

Lire la lettre

Nous avons obtenu des avancées grâce à la mobilisation, nous demeurons vigilants


Suite à la mobilisation du mardi 13 juin 2017, La Direction Orange nous a reçus le jour même et nous avons obtenu :
FO Com a exigé dans l’immédiat 20 embauches en CDI sur la DORM pour pallier les départs (15 à l’origine pour la Réunion, plus 5 pour Mayotte) et diminuer la surcharge de travail tout en assurant nos missions. 16 postes ont été obtenus à ce stade.
Pour FO Com, les moyens doivent être mis pour avoir le plus grand réseau fibré de la Réunion devant ZEOP. Il s’agit de la sauvegarde des emplois de demain de la DORM.

Lire le tract : Nous avons obtenu des avancées grâce à la mobilisation, NOUS DEMEURONS VIGILANTS !

Eléments de la presse :

Grève des salariés d’Orange Réunion-Mayotte, 150 emplois perdus en 3 ans

La mobilisation paie à la Réunion-Mayotte

La mobilisation paie à la Réunion-Mayotte

Suite à la mobilisation du mardi 13 juin, nous avons obtenu 16 embauches. C’est un premier pas important sachant que FOCom évalue les besoins à 20 embauches en CDI sur la DORM (15 pour la Réunion et 5 pour Mayotte) afin de pallier les départs, diminuer la surcharge de travail tout en assurant nos missions. Dans le même temps à la demande de FOCom d’arrêter l’externalisation, la délocalisation et les mutualisations, la Direction s’est engagée à ne plus délocaliser sauf pour la supervision du réseau mobile sur lequel il demeure 4 CDD. Concernant notre revendication d’une prime de120€ de vie chère par mois pour tous les bas salaires, sur le modèle des Caraïbes, la Direction déclare attendre l’étude de la vie chère que le syndicat Sud doit fournir. Par ailleurs, elle s’engage à respecter tous les accords (seniors, reconnaissance des carrières, promotions, formations, accompagnement au départ à la retraite et en TPS), à prendre en compte tous les collègues qui n’ont pas eu de promotion depuis plus de 10 ans et les situations individuelles pour les changements de régimes de travail et d’horaires qui sont actuellement imposés. Elle accepte aussi de compenser les frais de parking pour le personnel des sites de la Compagnie, Chatel, Saint-Paul et Saint-Pierre, sans attendre le plan de déplacement d’entreprise qui en est cours de négociation.