TGI

FO pas rêver (une dystopie immobilière)

Enfin dans nos nouveaux bâtiments !
Depuis le temps qu’on l’a0endait, ça a été long mais ça y est, voilà déjà quelques temps que nous sommes dans nos nouveaux bureaux collectifs (Marcel, notre « ancien » de l’équipe, con>nue de les appeler « open space »).
Faut dire que nos bâtiments précédents étaient vétustes, pas isolés, mal ou trop chauffés : même avec la porte ouverte, je devais garder la fenêtre ouverte en plein hiver alors que mes voisins s’équipaient de radiateurs électriques d’appoint.
Je me souviens qu’au début du projet, on était content à l’idée de travailler dans un bâtiment moderne et écologiquement responsable. Bon, avouons tout de même qu’on a tous été un peu déçus de constater que le béton restait toujours le matériau de base, que les panneaux solaires n’étaient envisagés que pour recharger nos vélos et que les clims des salles de serveurs tournent quasiment en permanence pendant que nos locaux continuent à être chauffés par des chaudières certes modernes mais toujours très consommatrices d’énergie…

Lire le tract : FO pas rêver (une dystopie immobilière)