Tracts-Publications

Pour défendre le Service public, pour les salaires et pour les retraites, MOBILISONS-NOUS LE 9 MAI !


À l’appel de toutes les organisations syndicales (FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FSU, Solidaires, et UNSA), une mobilisation unitaire est organisée le 9 mai pour défendre le Service public et la Fonction publique contre les projets de lois en cours.
IL S’AGIT DE DÉFENDRE :

  • Le Service public en exigeant l’arrêt des fermetures de service (hôpitaux, écoles, bureaux de Poste, boutiques Orange, trésoreries…) ;
  • les emplois contre la précarisation envisagée (contrats de missions, CDD…) ;
  • l’augmentation des salaires et des traitements (rattrapage du point d’indice) ;
  • les congés bonifiés pour les collègues des Outre-mer.

Lire le tract : Pour défendre le Service public, pour les salaires et pour les retraites, MOBILISONS-NOUS LE 9 MAI !

Le commercial sous tension

L’enquête triennale sur les conditions de travail et le stress confirme nos alertes sur la situation extrêmement dégradée des conditions de travail des personnels en contact avec la clientèle. Cela se traduit par un niveau de stress et de fatigue ressenti bien supérieur à la moyenne des autres services d’Orange.

Lire le tract : Le commercial sous tension

Conditions de travail et stress : une enquête qui nous conforte dans nos exigences

Le Comité National de Prévention du Stress pilote les enquêtes triennales sur le stress mises en œuvre à la suite de la « crise sociale » résultant du Plan NEXT, dont l’objectif était le départ de 22 000 salariés. La filière RH était passée de 3 200 à 800 personnes. Les conflits éthiques étaient nombreux : la pression notamment à la vente était considérable avec des objectifs irréalisables, les managers devaient en priorité réduire leurs équipes. Un procès contre 7 des dirigeants de l’époque va d’ailleurs s’ouvrir en mai dans lequel l’ensemble des OS, dont FOCom, sont parties civiles. Nous espérons que cela permettra que justice soit enfin rendue aux victimes et que plus jamais cela se reproduise.
La situation a été globalement redressée depuis et cela s’est traduit par le rétablissement de la fierté d’appartenir à l’entreprise. Néanmoins, l’enquête sur la période 2016-2019 réalisée par le cabinet Secafi confirme nos alertes concernant la dégradation des conditions de travail et l’accroissement alarmant du stress dans certains services. Et l’enquête confirme que la situation globale a cessé de s’améliorer en 2019. En particulier, la « demande psychologique » (entendre la charge de travail) connaît une rechute. Elle ne nous surprend pas, elle est la conséquence mécanique de la fonte des effectifs assortie d’objectifs et d’efforts d’adaptation toujours plus exigeants…
Lire notre 4 pages conditions de travail et stress

Des mesures et des augmentations salariales pour TOUS. FOCom persiste et signe.

LA PERSÉVÉRANCE ET LA DÉTERMINATION PAYENT !
Depuis 2 mois, FOCom a négocié sans relâche et jusqu’à la dernière séance. Et parce que nous avons obtenu des droits INÉDITS, nous avons décidé de signer cet accord pour que ces mesures s’appliquent à tous les salariés d’Orange.
Pour rappel en 2018, l’entêtement de la direction n’avait pas permis la signature de l’accord NAO et une décision unilatérale minimale avait été appliquée.
En 2019, FOCom n’a cessé de rappeler que le moteur et la richesse d’Orange, c’est VOUS !
Vos résultats sont toujours en croissance, vous ne cessez de faire croître la valeur d’ORANGE !
FOCom a oeuvré pour obtenir un accord où chaque salarié percevra une augmentation, permettant de reconnaître les efforts de tous !

LIre le tract : Des mesures et des augmentations salariales pour TOUS. FOCom persiste et signe.

PVM une baisse inadmissible !

Cette érosion du pouvoir d’achat est inacceptable, surtout quand on la rapproche des 2,1 milliards d’euros versés aux actionnaires et du montant des actions de performance attribuées au top management dès cette année.
Tous les salariés, les cadres comme les non-cadres, veulent et doivent être respectés.
Nous attendons des explications et des mesures correctives rapides pour mettre fin à ces injustices.

Lire le tract : PVM une baisse inadmissible !