Actualités

Actus

Élection du représentant des salariés actionnaires au CA : du 3 au 7 février, votez Marc Maouche et Saïda Merini

Suite au premier tour de l’élection du représentant des salariés actionnaires au CA d’Orange (voir notre article du 15 janvier) qui n’a pas dégagé de candidat majoritaire un second tour est organisé du 3 au 7 février 2020.
Les 3 candidatures qualifiées sont celles qui ont obtenu plus de 5% au premier tour, c’est-à-dire :
– Marc Maouche et Saïda Merini de l’AASGO, soutenus par FOCom
– la candidature CGC
– et la candidature CFDT
FOCom soutient la candidature de l’AASGO, Association Actionnariat Salarié Groupe Orange, exclusivement dédiée à la défense des intérêts des porteurs de parts.
Du fait des choix faits par la direction, à la demande de la CGC et de la CFDT, 51.000 retraités et anciens salariés sont cette fois-ci exclus du vote. L’AASGO conteste cette décision en justice avec notre soutien. C’est aussi pour défendre le droit de nos collègues retraités que nous soutenons l’AASGO.

Pour défendre vos intérêts au CA…

– pour des plans annuels d’actions gratuites pour tous, et pas seulement pour les dirigeants qui bénéficient du LTIP
– pour des offres réservées au personnel (ORP) fortement abondées par l’entreprise, comme le permet la loi
– pour que nous progressions rapidement vers les 10% de l’entreprise dans les mains des salariés, comme l’avait évoqué (mais apparemment oublié) notre PDG Stéphane Richard
– pour un dividende majoré de 10% pour les salariés actionnaires
– pour porter une vision stratégique de long terme pour Orange face aux spéculateurs et aux fonds de pensions prédateurs
votez pour Marc Maouche et Saïda Merini.

Élection du représentant des salariés actionnaires au CA d’Orange Engagez-vous en faveur de la démocratie actionnariale, votez pour Marc Maouche et Saïda Merini, candidats de l’AASGO !

L’élection du représentant des salariés actionnaires au CA aura lieu par vote électronique du 20 au 24 janvier, avec un 2nd tour probable du 3 au 7 février. FOCom soutient la candidature de l’AASGO, Association Actionnariat Salarié Groupe Orange. C’est la seule candidature d’une association exclusivement dédiée à la défense des intérêts des porteurs de parts. Depuis 1997, elle met son expertise et son expérience au service des 130.000 actionnaires salariés et anciens salariés d’Orange. Ainsi l’AASGO défend le principe démocratique qui veut que chaque porteur de parts puisse voter et prendre part aux décisions. Du fait des choix faits par la direction, à la demande de la CGC et de la CFDT, 51.000 retraités et anciens salariés sont cette fois-ci exclus du vote. L’AASGO conteste cette décision en justice avec notre soutien.
aasgo-chiffre-cles5Défendre vos intérêts au CA
– pour des plans annuels d’actions gratuites pour tous, et pas seulement pour les dirigeants qui bénéficient du LTIP
– pour des offres réservées au personnel (ORP) fortement abondées par l’entreprise, comme le permet la loi
– pour que nous progressions rapidement vers les 10% de l’entreprise dans les mains des salariés, comme l’avait évoqué (mais apparemment oublié) notre PDG Stéphane Richard
– pour un dividende majoré de 10% pour les salariés actionnaires
– pour porter une vision stratégique de long terme pour Orange face aux spéculateurs et aux fonds de pensions prédateurs.
Votez pour Marc Maouche et Saïda Merini, candidats de l’AASGO !

Jusqu’à la victoire

Communiqué intersyndical :

« Les 9, 10 et 11 janvier les mobilisations auront été d’une grande force. Ce samedi 11 janvier elles ont pris de l’ampleur avec un caractère interprofessionnel et transgénérationnel marqué. Ces journées marquent une étape importante dans la mobilisation par la grève lancée depuis le 5 décembre.

Cela montre la détermination et le refus de ce projet absurde de régime unique de retraites par points par une majorité de la population, malgré toutes les tentatives et manipulations du gouvernement.
Suite aux annonces d’aujourd’hui, non seulement l’âge pivot n’est pas retiré mais en plus le Premier ministre confirme sa détermination à reculer l’âge de départ à la retraite en refusant toute augmentation de cotisation sociale.
Les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL exigent le maintien du système de retraite existant par répartition solidaire et intergénérationnelle et par annuité. Elles portent en commun des propositions pour améliorer les droits de toutes et de tous. Pour ce faire, il faut augmenter les financements assis sur les cotisations sociales et les richesses produites par le travail.
Contrairement aux affirmations du gouvernement, les femmes ne sont pas gagnantes ! Concernant les carrières heurtées, ce projet qui prendra en compte toute la carrière, aura pour conséquence d’augmenter les écarts de pension déjà grands entre les femmes et les hommes.
C’est pourquoi nos organisations appellent à continuer et amplifier encore la mobilisation par la grève et les manifestations dès la semaine prochaine pour obtenir le retrait de ce projet et l’ouverture de véritables négociations sur l’emploi, les salaires, la fin de la précarité notamment étudiante, les cotisations et l’amélioration du droit à la retraite dans le cadre du système et des régimes existants.
Les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié-es le décident.
Elles appellent à organiser des actions de grève, de convergences interprofessionnelles sur tout le territoire, en rejoignant massivement par la grève le mouvement le 14 janvier.
Elles appellent à poursuivre les actions et la mobilisation le 15 et à faire du 16 une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations. »

FOCom a posé les préavis nécessaires et appellent tous les personnels d’Orange à la grève et aux manifestations pour le retrait du projet.

Préavis : pour le 14 janvier, pour le 15 janvier, pour le 16 janvier

Election du représentant des salariés actionnaires au CA d’Orange

L’élection du représentant des salariés actionnaires au CA d’Orange aura lieu du 20 au 24 janvier 2020 par vote électronique. Un second tour probable aura lieu du 3 au 7 février.
Jusqu’à présent, cette élection se faisait, de fait, par le biais du conseil de surveillance du FCPE « Orange Actions » qui pesait d’un poids déterminant lors du vote statutaire de l’AG. Désormais, c’est le ticket (le candidat et son remplaçant éventuel) élu par les porteurs de parts qui sera présenté à l’AG d’Orange pour le vote statutaire. Ce changement, imposé par la loi PACTE, peut paraitre plus démocratique. Toutefois, il y a des bémols importants :

  • tout d’abord, du fait des choix faits par la direction, à la demande de la CGC et de la CFDT, les porteurs de parts retraités et anciens salariés sont cette fois-ci écartés de la décision. 51000 personnes sont ainsi exclues du vote. Un recours juridique, porté par l’AASGO, que nous soutenons, est d’ailleurs en cours à ce sujet.
  • le choix du « ticket » ne se fait plus par la recherche d’un consensus sur la meilleure façon de gérer l’épargne des salariés. Le mode d’élection ouvre la voie à un affrontement comparable à celui des élections professionnelles, ce qui est dommageable pour la recherche d’une représentation la plus légitime au sein du CA d’Orange.

Pour l’élection qui va avoir lieu, il y a 4 candidatures : la candidature AASGO (Marc Maouche et Saïda Merini) que nous soutenons, celle de la CFDT (qui a rompu le partenariat historique avec l’AASGO), celle de la CGC et une candidature issue des filiales africaines. Seule, la représentation AASGO pourra avoir, au sein du CA, le poids et la légitimité que lui confère son caractère d’association historique représentant le plus largement possible les porteurs de part. 

Comme cela a été le cas précédemment pour élire les représentants au conseil de surveillance du fonds « Orange Actions », FOCom soutient la liste AASGO et fera campagne pour son succès.