Actualités

Actus

Prévention au travail, un sujet majeur !

préventionVieillissement de la population active, allongement des durées de carrière, activités sédentaires, surcharge de travail (…), les entreprises doivent se préoccuper de la santé des salariés de façon globale. Selon l’OMS et l’OIT, le fait de travailler 55 heures ou plus par semaine est associé à un surrisque d’AVC estimé à 35 %. Par ailleurs, une étude de l’Inserm (2019) établit que travailler plus de 10 heures par jour au moins 50 fois par an augmente de 29 % le risque d’AVC, voire de 45 % pour les salariés qui tiennent ce rythme depuis plus de 10 ans, sans compter les autres risques et impacts sur la santé. Avec l’accroissement du télétravail, la lutte contre la sédentarité fait aussi partie des nouveaux défis de prévention.

Pour FOCom, l’évaluation et la prévention des risques psychosociaux doivent être renforcées à Orange, et ce d’autant plus au regard de la surcharge de travail dont fait état l’enquête triennale sur le stress. Cela passe par une réorganisation globale du travail en adaptant le travail à l’Homme et non l’inverse.

FOCom défend l’avenir des salariés en boutique 

GDT Le projet d’évolution du modèle de distribution physique 2023-2026, présenté au CSEC, prévoit une forte accélération des transferts à la GDT qui aura, à terme, en charge 80 % des boutiques contre 45 % aujourd’hui. Nous dénonçons l’insécurité socio-économique vécue par les salariés qui s’interrogent sur le maintien de leur activité dans les prochains mois et sur tous les changements qu’ils auront à surmonter. Les fermetures de boutiques entraînent des conséquences sociales et organisationnelles très lourdes.

FOCom demande que les directions Retail et Service Client et Grand Public s’engagent formellement à ne recourir à aucun arrêt d’exploitation de boutiques dans les zones intermédiaires et rurales dont les solutions de reclassement s’avèreraient impossibles dans les lieux de vie, faute de poste. Nous réitérons notre ferme opposition au Plan de Sauvegarde de l’Emploi évoqué dans le rapport CSEC, d’autant plus que l’EBITDAal du Groupe Orange est supérieur au coût de la masse salariale. Nous attendons de la direction des engagements fermes et factuels en matière d’accompagnement et qu’elle laisse plus de temps aux salariés pour construire leur parcours professionnel et d’ouvrir rapidement des négociations. FOCom demande le report du recueil d’avis prévu en mars dans les 5 CSEE de DO.

Une mobilisation massive pour défendre nos retraites !

mobilisationPour contrer la réforme des retraites et le report de l’âge légal à 64 ans initiés par le gouvernement, la mobilisation du jeudi 19 janvier a rassemblé plus de 2 millions de travailleurs, de jeunes et de retraités. « Injustice sociale », ce mot a été maintes fois scandé par la foule. Il faut dire que le déficit n’est qu’un prétexte et les analyses du COR (Conseil d’Orientation des Retraites) sont loin d’être alarmistes. La question de l’équilibre financier est un faux débat, le gouvernement choisit de faire bénéficier les entreprises de près de 160 milliards d’aide par an (sans contreparties), aide qu’il récupère en faisant baisser la part des richesses produites consacrée aux retraites.

Pour FO, il n’y a pas de contrepartie acceptable à la régression sociale ! 64 ans c’est NON ! 43 annuités de cotisations, c’est toujours NON ! FO et l’ensemble des syndicats appellent à poursuivre la mobilisation le 31 janvier.