Tracts-Publications

Des salaires à la hauteur – La richesse produite par les salariés au cœur de la négociation salariale 2020

salaire-a-la-hauteur-1Pour cette séance de reprise de la négociation salariale 2020, FOCom a rappelé les attentes majeures des salariés :

  • l’augmentation légitime et collective de tous les salaires à hauteur d’un 13ème mois pour tous, et un seuil minimal et garanti;
  • une véritable prime de performance collective, que nous avons revendiquée lors de l’entrée dans le programme Engage 2025 et actualisée avec les performances démontrées par tous les salariés pendant la période de confinement. La prime covid 19 n’ayant fait, quant à elle, que la démonstration de l’iniquité de traitement avec un nombre minime de bénéficiaires et des critères opaques;
  • un budget reconnaissance ambitieux;
  • un budget spécifique et conséquent pour supprimer les inégalités de traitement au sein de l’entreprise et permettre…

Lire le tract : Des salaires à la hauteur – La richesse produite par les salariés au cœur de la négociation salariale 2020

Travail en confinement : premières avancées

travail-en-confinement-1

Au début de la crise, la direction considérait le télétravail contraint comme un non sujet et les difficultés que nous lui remontions comme des caprices. Or il a fallu improviser dans l’urgence cette nouvelle organisation de travail pour plus de 60 000 salariés. De fait, les règles de l’accord télétravail et du droit n’étaient pas respectées, que ce soit pour l’équipement, l’environnement de travail, la protection de la vie privée et même pour la participation de l’entreprise aux frais liés au travail à domicile et à la restauration. Après des semaines d’insistance, nous avons pu débloquer certaines choses…

Lire le tract : Travail en confinement : premières avancées

100% télétravail

100-teletravail

Mesures exceptionnelles validées, salariés parents discriminés.

Alors qu’il y a quatre ans, plus de la moitié des entreprises interrogées par la DARES affirmaient qu’il leur était impossible de mettre en œuvre le télétravail avant 2025-2026, toutes ont dû, bon gré mal gré, y avoir massivement recours. Aujourd’hui, en mai, 25 % de la population active travaillerait à domicile.

Lire le tract : 100% télétravail

AGPRO/PME : Le retour à l’Anormal

retour-a-l-anormal

La crise du COVID-19 que nous subissons tous, impacte lourdement nos conditions de travail depuis le 17 mars der-nier. Malgré tout, les personnels, dans cette situation exceptionnelle, ont fourni des efforts considérables pour s’adapter et répondre à cette situation qui, à ce jour, n’a pas eu d’impact négatif sur les bons résultats du groupe.
Pour autant, les salariés ont subi successivement de multiples décisions unilatérales imposant la prise de congés, la modification des conditions de travail et des activités, la poursuite du déploiement de MAPS (traitement au Front en « Once and Done » de certaines offres en portefeuille, la prise d’appels Pro et Pme sans distinction de flux dès le 11 mai) ainsi que de nombreuses iniquités (prime PCA, chômage partiel ou prise de congés pour les gardes d’enfants).
FOCom est consciente que la situation oblige l’entreprise à s’adapter à un environnement inédit avec la nécessité de faire fonctionner les réseaux et les services indispensables à l’activité du pays mais cela ne doit pas se faire au détriment des droits sociaux des personnels, sans en justifier les raisons et la nécessité auprès des instances les représentant.

Lire le tract : Le retour à l’Anormal

100% télétravail, 100% reconnu

teletravail

Mise en œuvre massive du télétravail décidée à Orange Dans le relevé de décision de la continuation d’activité en date du 17 mars 2020, l’entreprise a pris la décision de la « mise en œuvre massive du télétravail » à Orange France. « Le télétravail étant une mesure de prévention, il s’impose aux salariés ».
Plus de 50 000 télétravailleurs sont actuellement en activité. Ce sont les salariés pratiquant habituellement le télétravail occasionnel, mais aussi les « nouveaux entrants » dans ce mode de travail ainsi que les stagiaires et apprentis. Tous pratiquent désormais le télé-travail à 100% et doivent le déclarer dans l’application TLOC.

Lire le tract : 100% télétravail, 100% reconnu