Actualités

Actus

Solidarité avec Mayotte !

Solidarité MayotteFO apporte tout son soutien au mouvement de grève lié à la crise de l’eau à Mayotte. Le manque d’eau entraîne des conséquences sanitaires importantes avec des épidémies et maladies que l’hôpital ne peut plus soigner. En outre, la préfecture de Mayotte a décidé de couper l’eau deux jours sur trois alors que le prix du pack de 6 bouteilles représente une somme colossale (entre 5 € et 10 €).

FO dénonce le manque criant d’investissement de l’Etat depuis la départementalisation de Mayotte. Les milliers de bouteilles d’eau envoyées, correspondant à 3 jours de consommation pour les 300 000 habitants de l’île, sont insuffisantes pour endiguer la pénurie d’eau potable. Selon une résolution des Nations Unies de 2010, le droit d’accès à l’eau est un droit fondamental et FO demande son application à Mayotte pour créer les conditions d’un accès universel à l’eau et à l’assainissement.

TMS : ne les laissez pas vous gâcher la vie !

TMS

Sans mesure de prévention, les Troubles Musculo-Squelettiques peuvent entraîner à terme une incapacité au travail et être source d’isolement social. Selon l’Assurance Maladie, depuis 2003, les TMS ont augmenté de 60 % !

87 % des maladies professionnelles sont dues aux TMS qui sont la cause de 30 % des arrêts de travail et 22 millions de journées de travail perdues. Pour FOCom, la prévention primaire constitue une mission majeure pour y remédier.

[Consulter notre tract et nos conseils pratiques au bureau].

Orange Business : alerte sur des conditions de travail dégradées

Alerte SCE

En multilatérale OB/SCE en présence de Christel Heydemann et de Vincent Lecerf, FOCom a alerté le DRH Groupe sur la dégradation des conditions de travail. L’annonce d’un Plan de Départ Volontaire, qui plus est en début de mise en œuvre d’un projet, est source de démotivation et de désengagement  pour les salariés qui en sont acteurs. Le projet d’évolution de l’organisation du travail met en danger tous les salariés : ceux pour qui les postes seront supprimés qui vont se retrouver sans emploi mais également ceux dont les activités sont confiées aux activités offshore, qui vont perdre leur emploi mais aussi pour tous les salariés qui restent.

Bien que la direction ait la volonté de préserver les salariés, les méthodes utilisées aujourd’hui génèrent des effets aussi désastreux que celles des ex-dirigeants de France Télécom. FOCom réitère sa demande de suspension de ce projet et exige qu’Orange assure pleinement la sécurité et la santé des salariés de SCE et OB en général.

ENSEMBLE pour l’augmentation des salaires 2024 !

Petition FOComPétition FOCom adressée à Madame Christel Heydemann

En cette rentrée sociale, le pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires, des pensions et des minima sociaux sont toujours les revendications prioritaires pour le monde du travail.

Notre indignation est intacte, si ce n’est renforcée par le contexte social général et celui d’Orange en particulier. Les profits explosent dans la plupart des grandes entreprises. Plus que jamais un meilleur partage de la richesse produite est impératif !

FOCom veut préparer avec vous la négociation salariale 2024 qui démarrera début janvier. C’est le moment de se faire entendre pour augmenter nos salaires !

Par la présente pétition, nous revendiquons :

  • Une augmentation conséquente des salaires
  • Une meilleure répartition des richesses au profit des salariés
  • L’égalité salariale

Tous concernés, tous mobilisés !

Signez la pétition ici  ou scannez le QR Code :

QR Code pétition