Actualités

Actus

Retour sur résultats : pour les salariés aussi !

Resulats orange Q3« Belle performance commerciale et croissance du Wholesale et de la convergence  permettent à Orange d’afficher un EBITDAaL en ligne avec la trajectoire annoncée pour 2020. Retour proposé à un dividende 2020 de 0,70 euro par action, avec versement en décembre d’un acompte de 0,40 euro par action, revu à la hausse de + 0,10 euro. » Voilà le résumé du communiqué de la direction d’Orange concernant les résultats du 3ème trimestre. Au moment où se met en place un deuxième confinement, on ne pourra pas nous resservir l’argument de la crise sanitaire pour justifier de serrer la ceinture des salariés tout en exigeant d’eux un engagement exemplaire. Ce qu’ils font !

Pour FOCom, ces résultats obtenus grâce aux personnels ainsi que la décision d’augmenter le dividende justifient pleinement nos revendications : accompagnement financier (prime exceptionnelle pour tous), rémunération (maintien des salaires, PVM, PVC, non recours au chômage partiel pour ceux qui ne peuvent ni se rendre sur site ni télétravailler), revalorisation des  carrières, mais aussi équipement, défraiement et prise en charge de la restauration des salariés en télétravail à domicile contraint à 100%, accompagnement et soutien des salariés et des managers… FOCom demande également un moratoire sur tous les projets structurants, en cours ou prévus.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Et rebelote !

travailler

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Télétravail généralisé : le retour

grossesseFace à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19, les entreprises sont incitées à instaurer un maximum de télétravail. En ce qui concerne Orange, Benoît Serre a déclaré à la presse :  » On a mis 60.000 personnes en télétravail au printemps. On le refera sans problème s’il le faut. Ca va nous compliquer un peu la vie en termes d’organisation. Mais, d’une certaine manière, on a appris le télétravail donc ce sera moins douloureux qu’en mars « . Dont acte ! On peut toutefois regretter qu’entre le 31 août et le 30 octobre la direction de l’entreprise ne nous ait pas entendus concernant les salariés qui, inquiets pour  eux-mêmes ou leurs proches, souhaitaient rester en télétravail. De même nous relevons, il faut le dire avec une certaine amertume, que nous n’avons pas non plus été écoutés quand nous dénoncions l’absurdité de considérer qu’une personne vulnérable le 31 août ne l’est plus le 1er septembre et soit amenée à s’exposer dans les transports et au travail… Ces 2 mois d’exposition inutile au risque de contagion auraient pu être évités. Ce qui aurait été une bonne chose pour les salariés comme pour la lutte contre propagation du virus.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Indemnisation des victimes de la crise sociale FT : dispositif prolongé au 31/12

dossiers 31décembreLa direction a accepté notre nouvelle demande de prolongation au 31 décembre du dispositif d’indemnisation des victimes de la crise sociale France Télécom.
1360 dossiers ont été déposés depuis la mise en place du dispositif le 1er octobre 2019 dont 756 dossiers sont en cours de traitement.
50% des demandeurs sont en activité et 50% en TPS ou retraite. La répartition par genre est de 63% pour les hommes et 37% pour les femmes.
30% des dossiers déposés concernent les régions Ile de France et Nouvelle aquitaine. La répartition selon le niveau de fonction est la suivante : 45% agents de maîtrise, 27% agents, 15% cadres, 11% cadres supérieurs, 2% cadres dirigeants.

Nous avons demandé en commission de suivi du 27 octobre que la matière fournie et les problématiques exprimées dans ces dossiers alimentent tous les systèmes de prévention actuellement présents dans le Groupe. L’entreprise a un devoir de mémoire et il ne doit plus y avoir de résonnances entre les évènements vécus pendant la crise sociale de France Télécom et le système de management actuel des projets de transformation très voire trop re-structurants. En réponse à notre intervention, la direction s’est engagée à capitaliser avec les membres de la commission de suivi pour améliorer la prévention des risques et le traitement rapide d’impacts humains détectés à la mise en œuvre de ces projets. Nous avons également obtenu que les personnes en activité ou retraitées avec des séquelles toujours présentes, puissent bénéficier, si elles le souhaitent, d’un soutien psychologique complémentaire et qu’une information soit donnée aux demandeurs sur le délai de traitement prévisible.

Nous vous informons que nous prolongeons notre système d’accompagnement personnalisé  pour la constitution des dossiers d’indemnisation. Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail : dsc.ft@fo-com.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page