Actualités
  • Inscrivez-vous en cliquant sur l'image ci-dessus

  • Cliquez sur l'image ci-dessus pour signer la pétition

Actus

57,4 milliards versés aux actionnaires

Les groupes du CAC 40 ont versé 57,4 milliards d’euros à leurs actionnaires. Un record depuis 10 ans. Cela représente une hausse de 12,8 % sur un an et de 62 % par rapport au plus bas de 2009. Total a reversé plus de 10 milliards d’euros à ses actionnaires, sous forme de dividendes et de rachats d’action. C’est le plus gros pourvoyeur, devant Sanofi et BNP Paribas. Certaines sociétés ont profité de ces résultats pour verser leurs dividendes en actions. Comme le souligne un expert « ce sont autant de débours de trésorerie évités pour des groupes soucieux de ne pas mettre sous tension leur structure financière ou de préserver intact leur capacité à financer des opérations de croissance externe ». Ce qui n’est pas le cas  d’Orange, qui au contraire, accroît son endettement. La direction a annoncé mardi 8 janvier avoir emprunté sur le marché obligataire l’équivalent d’environ 4 milliards d’euros, ce qui porte son taux d’endettement à 25 Mds €. Pour diminuer ce taux, il faudrait renoncer à la dispendieuse politique du dividende pratiquée depuis des années.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

A l’ordre du jour du CNSHSCT ?

Les évènements récents ont donné lieu à des actes de violence dans certaines boutiques du réseau de distribution, voire d’autres établissements d’Orange, avec des conséquences traumatisantes pour certains salariés.
Dans le cadre du CNSHSCT des 19 et 20 décembre, la délégation FOCom demande qu’un point spécifique sur la situation nationale à date soit présenté avec un focus particulier sur :
– Les boutiques et autres établissements Orange concernés
– La description des actes de vandalisme et des agressions et leurs conséquences pour les salariés
– La gestion de crise
– La prévention des risques

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Compte personnel de formation : mode d’emploi

Le compte personnel de formation, le CPF, devient monétisable le 1er janvier. Aujourd’hui, vous cumulez sur ce compte 24 H par an, dans la limite de 150 H sur 8 ans. L’an prochain, les heures cumulées ne seront pas perdues amis converties en euros, à raison de 15€ de l’heure. Votre compte sera ensuite crédité chaque année (500€ ou 800€ si vous n’avez pas de qualification).
Si vous avez un projet de formation, mieux vaut solder votre CPF avant la fin de l’année, en demandant à l’Opca, l’organisme collecteur des fonds de la formation, de financer votre formation. Ensuite les titulaires d’un CPF, devront rechercher un financement, et compléter si besoin avec leurs deniers personnels ou avec une participation de l’entreprise ou de la branche. La logique du système est de mobiliser des droits à la formation pour les besoins de l’entreprise et de l’économie afin d’augmenter l’employabilité des salariés. C’est toute l’ambiguïté d’un droit, attaché à la personne, qu’on est censé utiliser comme on veut, sans intermédiaire, avec son smartphone, mais dont le financement sera souvent insuffisant. Surtout quand on choisira une formation très qualifiante ou de longue durée pour se reconvertir.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page