Actualités

Actus

Ne perdez pas votre crédit formation !

cpfVous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour transférer vos heures DIF (Droit Individuel de Formation) non utilisées (jusqu’à 120h) sur votre Compte Personnel de Formation (CPF).
A noter que les heures acquises jusqu’en 2015 sont monétisables (à raison de 15€/h) dans le CPF, et ce jusqu’à 1.800€, que les droits acquis depuis le 1er janvier 2015 sont automatiquement crédités sur votre compte personnel de formation et, qu’en principe, le compte des fonctionnaires est déjà majoré des heures DIF non utilisées au 31/12/2017.
Pour réaliser ce transfert de vos droits à formation inutilisés, saisissez le montant de vos heures DIF non utilisées et téléchargez l’attestation récapitulative de vos droits sur votre compte CPF. Il faut aller sur le site moncompteactivité.gouv.fr ou l’application mobile « mon Compte CPF ». Si vous n’avez pas encore ouvert votre compte CPF, votre numéro de sécurité sociale (ou votre identifiant « France Connect ») vous seront demandés pour le créer.
Si vous ne retrouvez pas votre reliquat d’heures de DIF et l’attestation récapitulative de vos droits qui vous ont été envoyés au premier trimestre 2015 avec votre bulletin de paie, demandez à votre CSRH via Anoo clicRH une attestation du montant de vos d’heures DIF non utilisées.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Djingo, les leçons d’un échec

DjingoLe 6 octobre dernier, les salariés et les clients d’Orange ont appris par communiqué qu’il était décidé d’arrêter la commercialisation du speaker Djingo, lancé en 2019. FOCom s’interroge sur le bien-fondé de la stratégie ayant conduit Orange, quelques années plus tôt, à investir énormément, à grands coups de communication (jusqu’à impliquer notre Président lors du Hello Show), dans le développement d’un assistant vocal, alors que des monstres industriels comme Google et Amazon en inondaient déjà le marché.
Ceci dit, on sait que l’arrêt d’un projet est inhérent à l’activité Innovation. Pour FOCom il est par contre important d’en minimiser la brutalité sociale. Ainsi comment vont être accompagnés les salariés impactés pour retrouver une activité en lien avec leurs compétences très pointues dans lesquelles ils avaient lourdement investi ces dernières années ? Et tous les salariés TGI, quel que soit le projet sur lequel ils travaillent, ont compris à travers l’épisode Djingo que personne n’est à l’abri d’un arrêt brutal de leur activité découlant d’une priorisation ou d’un choix stratégique découverts dans la presse. Pour des chercheurs, des ingénieurs, des techniciens dont les compétences rares demandent souvent plusieurs années d’investissement pour devenir opérationnels, puis atteindre l’excellence, une telle brutalité est particulièrement anxiogène. On souhaiterait donc, à l’avenir, une vision stratégique apportant hauteur et stabilité aux grands projets Innovation du Groupe.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Télétravail : 3 jours minimum dans les zones d’alerte renforcée !

alerte covidA ce jour, la direction a décidé que les établissements d’Orange des départements placés en zone d’alerte renforcée et zone d’alerte maximale pouvaient bénéficier jusqu’à 3 jours de « télétravail occasionnel élargi » par semaine (à compter de ce 19 octobre le Calvados et l’Indre-et-Loire se sont rajoutés aux 22 départements déjà dans cette situation).
Le constat est que l’application sur le terrain est différente concernant le nombre de jours accordés d’une unité à l’autre (1, 2 ou 3 jours), voire pour les services au sein d’une même unité. Nous demandons que l’entreprise mette fin à cette discrimination en termes de santé et protection des salariés. Elle doit attribuer systématiquement et a minima 3 jours de télétravail pour tous les personnels situés dans l’ensemble de ces départements. De même, Orange doit s’adapter beaucoup plus rapidement à toute évolution de la situation sanitaire et considérer le télétravail comme une mesure de prévention incontournable.
Nous rappelons notre demande que les salariés qui le souhaitent et dont l’activité est compatible puissent télétravailler 5J/5 pendant la durée de la pandémie.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Hommage à Samuel Paty : défendre l’instruction publique et laïque, la liberté d’expression

laicite_liberte_egalite_fraterniteL’intolérance, l’obscurantisme, la barbarie se nourrissent de l’ignorance que les enseignants combattent par l’instruction publique et laïque. Assassiner un professeur, s’attaquer à tout agent public, journaliste, dessinateur – au fait de vivre libre – est insupportable, s’est ainsi exprimé le secrétaire général de FO.
De nombreux rassemblements sont d’ores et déjà annoncés en réaction à l’assassinat terroriste du professeur Samuel Paty, notamment demain, dimanche.
La Fédération Nationale FO de l’Education nationale, la FNEC FP-FO, a d’ores et déjà annoncé sa présence.
La Confédération générale du travail Force Ouvrière sera représentée par son secrétaire général, au rassemblement à Paris, place de la République et invite ses adhérents à exprimer à cette occasion leur engagement pour l’instruction publique, laïque, la défense sans faille des enseignants et personnels de l’éducation nationale, et plus largement de l’ensemble des agents publics et leur détermination à défendre la liberté d’expression, intrinsèque à la liberté syndicale, la laïcité, la démocratie et la République.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page