Actualités

Actus

Inégalité femmes/hommes : lettre ouverte à Stéphane Richard

Avec une pension moyenne de 1.091€ brut par mois, contre 1.891€ pour les hommes, les femmes sont lésées par le système de retraite actuel, rappelle le Laboratoire de l’Égalité. En cause ? Carrières hachées, temps partiel et bas salaires qui ont pour conséquences directes des inégalités dans le niveau de retraite…
Cela renforce notre demande de prise en charge par Orange de la sur-cotisation payée par les salariés à temps partiel dont une large majorité sont des femmes. Voir notre lettre ouverte à Stéphane Richard.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Les Français ont perdu 56.000€ depuis la création de l’euro en 1999

D’après une étude du Centre de politique européenne (CEP), un think tank libéral allemand, intitulée « 20 ans d’euro : perdants et gagnants, une enquête empirique», la France serait le pays qui a le plus pâti de l’adoption de l’euro avec un déficit total de 3.591 Mds € sur la période 1999-2017, soit 56.000 € perdus par habitant. Après l’Italie dont le déficit serait de 4.325 Mds.
C’est l’Allemagne qui aurait le plus profité de l’introduction de la monnaie unique européenne, avec 1.893 Mds € supplémentaires pour le PIB, sur la période 1999-2017, soit un gain de 23.116 € par habitant.
Le CEP emploie une méthode consistant à « imaginer une évolution du PIB pour chaque pays, dans l’hypothèse où l’euro n’aurait pas existé ». Il souligne qu’avec l’euro, les pays n’ont plus la possibilité de recourir à la dévaluation pour soutenir leur compétitivité, notamment pour défendre les entreprises exportatrices.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

PERCO + PEG : la direction maintient les 1000€ d’abondement

Pour un versement sur le Plan d’Épargne Groupe (fond actions Orange) d’au moins 500 €, l’abondement annuel maximum sera de 550 €, composé comme suit :
– abondement de 200 % des 150 premiers € versés, soit de 0 à 300 € d’abondement annuel ;
– abondement de 100 % des 151 à 300 € suivants, soit de 0 à 150 € d’abondement annuel ;
– abondement de 50 % des 301 à 500 € suivants, soit de 0 à 100 €.
Ce qui donnera 1.000 € d’abondement total possible sur l’ensemble des versements PERCO + PEG comme l’an passé, ainsi que FOCom le demandait comme minimum.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page