Actualités

La Direction d’Orange a pris ce 6 avril des décisions autoritaires et injustes qui limitent nos droits, notamment à congés.
Tout à fait conscients du caractère exceptionnel de la situation, nous constatons néanmoins que le sens des responsabilités et de la solidarité, ainsi que l’intelligence collective n’ont jamais fait défaut dans l’entreprise.

C’est pourquoi, nous, personnels d’Orange, exigeons :

- La liberté, dans le cadre des règles habituelles, de poser nos congés annuels et JTL aux périodes de notre choix y compris lors de la « reprise d’activité » car l’activité n’a jamais cessé;
- Une prime pour tous.

Signez la pétition sur les congés et la prime !

Actus

Protection des données : nouvelle action contre Google

L’UFC-Que Choisir a lancé une action de groupe contre Google pour violation du règlement général de protection des données (RGPD), législation européenne qui régit l’exploitation des données personnelles.
L’objectif est de « mettre fin à l’exploitation insidieuse des données personnelles de ses utilisateurs, particulièrement ceux détenant un équipement Android avec un compte Google, et de les indemniser à hauteur de 1.000 euros ».
Une première en France et en Europe, car si le juge donnait raison à l’association, « c’est potentiellement 28 millions d’utilisateurs d’appareils Android en France qui pourraient avoir droit à une indemnisation ».
En janvier, la Cnil avait infligé au groupe une amende de 50 millions d’euros pour information insuffisante des utilisateurs sur l’exploitation de leurs données. Parallèlement, le tribunal de grande instance de Paris avait condamné Google en première instance le 12 février pour clauses abusives/illicites en matière de données personnelles.
L’UFC reproche à Google de « noyer les consommateurs dans des règles de confidentialités interminables » et de « maintenir un véritable parcours du combattant pour agir sur la géolocalisation » (même quand on n’utilise pas les services de Google, on est géolocalisé 340 fois par jour).
Si les procédures pourraient prendre entre 7 et 8 ans, nous nous félicitons que les gèants du net ne puissent plus se cinsidérer comme intouchables.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Le burn out pas une maladie professionnelle : retour sur une volteface

Le 25 mai dernier, l’Organisation mondiale de la santé reconnaissait, à notre grande satisfaction, que le burn-out est une maladie professionnelle et sera officiellement classée comme telle le 1er janvier 2022 dans le monde entier. Peu après l’OMS rétropédale : le burn-out est un phénomène lié au travail, mais pas une maladie professionnelle. En cause ? La difficulté à cerner le burn-out et à le circonscrire à la seule sphère professionnelle alors que 134 manifestations cliniques différentes permettent de le diagnostiquer, ce qui n’est le cas d’aucune maladie.

La nuance entre « maladie professionnelle » et « phénomène lié au travail » n’est pas anodine. Les conséquences en termes de responsabilités pour l’entreprise et de droits pour les personnels sont en effet considérables. C’est ce qui nous incite à penser que le lobbying patronal n’est pas étranger à la volte-face de l’OMS… Pour notre part, nous continuons bien entendu à nous battre pour que ce « phénomène » qui tue soit justement reconnu comme maladie professionnelle.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Une avancée pour les aidants familiaux

Lors des nombreux échanges pour l’amélioration des prestations sociales, FO a obtenu une fois de plus gain de cause pour les aidants familiaux.
En effet, les agents titulaires d’un certificat d’aidant familial peuvent prétendre à une demi-part supplémentaire pour le calcul du quotient familial, ouvrant droit à certaines offres. Cette demi-part aidant est cumulable avec les demi-parts famille monoparentale, BOE (Bénéficiaire de l’Obligation Emploi) et « Nouvel entrant » (CDI de moins de 3 ans d’ancienneté à La Poste).
La tranche du quotient familial influe sur le montant de vos ASC. Il est donc primordial pour chaque aidant de se procurer le certificat.
FOCom se réjouit d’une telle avancée et continuera de revendiquer pour améliorer votre quotidien !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page