Écran noir à la télé sur fond de bras de fer entre Free et Altice

Depuis minuit, les quelque six millions d’abonnés de Free ne reçoivent plus directement les chaînes télé du groupe Altice : BFMTV, RMC Découverte et RMC Story ont disparu des Freebox. Le litige est financier. Altice, déjà rémunéré par Bouygues Telecom, SFR, et CANAL+, réclame environ quatre millions d’euros à Free pour l’autoriser à diffuser ses chaînes et ses services associés, par exemple le replay. Free trouve la somme exagérée et comme l’accord de distribution entre les deux groupes est caduc, la justice lui a ordonné l’arrêt de la diffusion sous peine de pénalités, cent mille euros par jour et par chaîne.
Ce conflit, dont les abonnés de Free font les frais, met en lumière un modèle de la télévision qui est en train de changer. On reçoit aujourd’hui la télévision essentiellement par les box et demain ça sera à 95 % par la fibre. L’Hertzien et le satellite vont disparaître. Les plateformes SVOD se multiplient et transforment l’univers de la télévision. Les GAFAM sont arrivés et ont transformé le marché de la publicité. Les grandes chaînes n’auront bientôt plus les moyens de produire des films et des séries. Comment seront réalisées et financées la création et l’information dont on déplore déjà l’indigence ? Et dans cette jungle, comment protéger les utilisateurs ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page