Actualités

Actus

Orange Bank bénéficiaire d’ici 2023 ?

Telle est l’annonce faire par son PDG, Paul de Leusse. Ce dont nous ne pouvons, à FOCom, que nous féliciter. Bien évidemment. Même si dans le détail, nous n’oublions pas que  le lancement d’OB devrait d’ici là amputer le résultat d’Orange de 500 à 600 Ms€. Avec une perte de 93 Ms€ pour l’année 2017. Il y aurait, à l’heure actuelle, environ 200 000 clients OB (dont 30 à 40% actifs) avec un objectif de 4 millions de clients en 2026, (dont : + 1 million en Espagne, et 1 million en Pologne, Belgique et Slovaquie). Le hic, dans cette perspective de croissance, ce sont nos boutiques. 60% des ventes sont faites en boutique, et lorsque le service a été lancé fin 2017, il y en avait environ 600. L’objectif fin 2019  étant de ramener ce parc entre 300 et 400  boutiques, on se pose à FOCom la question de la quadrature du cercle entre ce plan qui  nous fait désormais avoir moins de boutiques que SFR et la nécessité de recruter plus de clients pour Orange Bank.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Chiche Monsieur Richard

A propos de la situation actuelle et de la « responsabilité » des entreprises, Stéphane Richard a indiqué  : « Je crois qu’il va falloir qu’on entende la colère qui s’est manifestée, la frustration qu’elle exprime aussi, que ce soit à l’occasion peut-être de la fin de l’année ou des négociations salariales qui doivent se tenir », sous forme de coup de pouce sur la fin de l‘année, ou lors des négociations [salariales] au premier trimestre 2019″.
« Il va falloir qu’on prenne en compte ce qui se passe. Je ne pense pas qu’on puisse opposer le mur du système, le mur de la compétitivité, des équilibres financiers. Je crois qu’aujourd’hui on ferait une grave erreur si on ignorait ce qui se passe autour de nous (…) Il va falloir qu’on lâche du lest. »
Dans l’attente d’annonces qui pourraient être faites lors du Show Hello du 12 décembre,  FOCom a envie de dire chiche… Chiche pour satisfaire notre revendication d’une prime exceptionnelle 2018 conséquente (ou d’un 13ème mois), chiche pour une NAO satisfaisant les salariés qui ont, jour après jour, construit Orange.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Compte personnel de formation : mode d’emploi

Le compte personnel de formation, le CPF, devient monétisable le 1er janvier. Aujourd’hui, vous cumulez sur ce compte 24 H par an, dans la limite de 150 H sur 8 ans. L’an prochain, les heures cumulées ne seront pas perdues amis converties en euros, à raison de 15€ de l’heure. Votre compte sera ensuite crédité chaque année (500€ ou 800€ si vous n’avez pas de qualification).
Si vous avez un projet de formation, mieux vaut solder votre CPF avant la fin de l’année, en demandant à l’Opca, l’organisme collecteur des fonds de la formation, de financer votre formation. Ensuite les titulaires d’un CPF, devront rechercher un financement, et compléter si besoin avec leurs deniers personnels ou avec une participation de l’entreprise ou de la branche. La logique du système est de mobiliser des droits à la formation pour les besoins de l’entreprise et de l’économie afin d’augmenter l’employabilité des salariés. C’est toute l’ambiguïté d’un droit, attaché à la personne, qu’on est censé utiliser comme on veut, sans intermédiaire, avec son smartphone, mais dont le financement sera souvent insuffisant. Surtout quand on choisira une formation très qualifiante ou de longue durée pour se reconvertir.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page