Actualités

FOCom, votre meilleur défenseur

Actus

PERECOL : occasion manquée ?

La loi PACTE modifie l’épargne retraite dans les entreprises en élargissant la possibilité d’obtenir des avantages fiscaux. Une négociation a été ouverte en octobre à Orange pour la mise en place de ce nouveau dispositif, qui s’appellerait PERECOL. Il ne se substituerait pas au PERCO qui perdurerait en parallèle et il serait basé sur les mêmes fonds communs de placement. L’avantage principal de ce nouveau produit d’épargne retraite est de déduire du revenu fiscal de l’année, les versements volontaires qui y seraient effectués, en reportant la prise en compte sur les revenus à la sortie, c’est-à-dire à la retraite quand le taux d’imposition est en général beaucoup plus faible. Pour que les personnels d’Orange puissent en bénéficier dès 2019, il faut qu’un accord soit signé majoritairement. FOCom est favorable à cette nouvelle possibilité offerte de défiscalisation. Certaines OS, période électorale oblige, s’apprêteraient à refuser de signer  cet accord. Ce qui ferait que Le PERECOL ne verrait pas le jour, en tout cas pas cette année. Ceux qui espéraient réduire leur impôt sur le revenu au titre de 2019 en seraient alors pour leurs frais. FOCom va poursuivre son action pour que le PERECOL se mette en place rapidement.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Les retraités porteurs de parts du FCPE « Orange Actions » doivent avoir le droit de participer à la désignation de leur représentant au CA

Le processus de désignation du représentant des salariés actionnaires, qui est de la responsabilité de la Direction de l’entreprise, a été présenté le 24 octobre aux organisations syndicales. Selon nous, ce qui a été présenté est en contradiction avec l’esprit de solidarité qui a prévalu jusqu’à présent. En particulier, le fait d’exclure du vote une grande partie des porteurs de parts du FCPE « Orange Actions », au motif qu’ils sont retraités, remet en cause un principe majeur constitutif à Orange de l’actionnariat salarié, composé des salariés et anciens salariés de l’entreprise. De plus, le droit du FCPE « Orange Actions », second actionnaire d’Orange, d’être représenté comme il le souhaite au Conseil d’Administration est bafoué par cette manière d’interpréter l’accord. Il est important de noter que ce choix, excluant de la consultation 50 000 porteurs de parts, fragiliserait le processus sur le plan juridique et conduirait à une illégitimité du représentant ainsi désigné. FOCom demande à la Direction de revoir sa copie et de permettre à tous les porteurs de parts, actifs et retraités, de participer à l’élection du représentant des salariés actionnaires.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Yves Veyrier à la rencontre des personnels du siège d’Orange

8 nov ODSLe 8 novembre le Secrétaire Général de FO est venu à la rencontre des personnels du siège, rue Olivier de Serres, et de son annexe rue Jobbé Duval. Ils ont pu échanger librement sur l’avenir d’Orange, les retraites, les enjeux climatiques et économiques…
Ci-contre, de gauche à droite :  Évelyne Jayet, Martine Gillot, Frédéric Legendre, Jean-Marc Bouletin et Yves Veyrier. Les représentants de l’équipe de la Division Support Finances proposaient des documents d’information et d’analyse ainsi que divers goodies toujours très appréciés.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page