L’Arcep rejette toute scission d’Orange

Le gendarme de la concurrence a rejeté la demande pour avis adressée par l’OATA de scinder fonctionnellement les branches de détails et d’infrastructure d’Orange en deux entités distinctes. Les 45 opérateurs réunis au sein de l’AOTA envisagent désormais de se tourner vers Bruxelles pour faire valoir leur position.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page