Questions de fond – L’agilité de quoi parle-t-on ? (fév. 2017)

agilite

Il faut devenir agile! Cette injonction traverse les entreprises comme la société. Mais derrière le terme se cachent des contenus très différents et pas toujours bien intentionnés. Monsieur Drahi déclare ainsi que la suppression de 5000 emplois va rendre SFR plus agile. Le patron du MEDEF veut alléger le Code du travail pour le rendre plus agile. Les plates-formes comme Uber apprécient l’agilité dans la mesure où elle consiste à s’octroyer unilatéralement 5% de commission en plus aux dépens des chauffeurs. Pour ceux-ci, cette « agilité » à sens unique aboutit à une forme d’esclavage moderne construit sur une absence de statut salarié… L’agilité est devenue un terme fourre-tout, un mot-valise qui habille, plus élégamment que les sulfureux termes de « flexibilité »
ou d’« adaptabilité », plans de licenciements, détricotage des droits sociaux et casse des statuts.
Bien évidemment, FO est vent debout contre l’utilisation de la notion d’agilité pour masquer des réalités destructrices.

Télécharger « L’agilité de quoi parle-t-on ? »

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page