Orange

Orange Bank c’est parti !

Orange a annoncé vendredi la signature d’un accord avec l’assureur Groupama pour l’acquisition de sa filiale bancaire Groupama Banque. Cet accord s’est concrétisé par l’entrée d’Orange au capital de Groupama Banque à hauteur de 65%. L’offre bancaire 100% mobile d’Orange Bank lancera en France début 2017 ses services via « une expérience client mobile et digitale unique » : compte courant, épargne, crédit, assurance ainsi que paiement.  Orange Bank vise plus de 2 millions de clients d’ici 10 ans. FOCom sera attentive à ce que les personnels d’Orange comme ceux de Groupama Banque concernés par les nouvelles activités bancaires ne subissent pas de dégradation de leurs conditions de travail. Cela passe par les recrutements correspondant à la nouvelle charge de travail.

FOCom reçue au ministère de l’économie


Face à l’inquiétude et l’incertitude qui perdurent après le mariage raté de Bouygues Télécom et Orange, FOCom a alerté le minitere de l’économie : la puissance publique doit prendre les initiatives nécessaires à la reprise d’une politique d’investissements ambitieuse autour de l’opérateur historique. Pour assurer une vision industrielle visant à développer l’investissement, l’emploi et le déploiement du THD, le bidouillage n’est pas de mise. Le numérique, qui est un des secteurs qui génère le plus de croissance, mérite mieux que l’opportunisme financier et la politique d’hyperconcurrence dont il souffre actuellement. Pour assurer son avenir, FOCom a en particulier demandé la réactivation du Comité Stratégique de la Filière du Numérique réunissant toutes les parties prenantes du secteur. Les représentants du ministère ont convenu de son intérêt et nous assurent d’une réponse rapide.

Droits de vote au CA d’Orange : l’État doit garder la main

Suite au jeu des droits de vote doubles dus à la loi Florange, avec 13,44% du capital d’Orange l’État détient maintenant 21,14% des droits de vote du groupe, selon l’Autorité des marchés financiers (AMF). Avec 23,04% du capital, l’État allié à Bpifrance Participations détiennent 29,49% des droits de vote. Parallèlement, du fait de l’augmentation du nombre total de droits de vote d’Orange, la Caisse des dépôts (CDC) détient, directement et indirectement par l’intermédiaire de Bpifrance Participations, 11,29% du capital et 9,82% des droits de vote d’Orange.
FOCom souhaite que l’État reste l’actionnaire de référence à Orange afin d’être en mesure de mettre en œuvre une véritable politique publique des télécommunications. Organisée autour de l’opérateur historique, cette politique doit reposer sur une vision industrielle visant à développer l’emploi et l’investissement et non sur une hyperconcurrence destructrice qui favorise les aventuriers de la finance et les opportunistes de toutes sortes. C’est la conception que FOCom développera auprès du ministre de l’économie qui a répondu favorablement à sa demande de rencontre. Le rendez-vous est pour jeudi 21 avril.

Orange Banque : Une diversification sans casse sociale

Avec les nouvelles technologies comme le cloud et l’arrivée de la 5e génération du mobile, la 5G, qui a fait grand bruit au salon de Barcelone, les frontières entre les réseaux et les services s’estompent voire disparaissent. Les GAFA, acronyme désignant les géants du net Google, Apple, Facebook et Amazon, viennent concurrencer les opérateurs de télécoms sur leur propre terrain. Et ceux-ci sont contraints pour survivre à se porter sur des activités éloignées de leur cœur de métier, et de sortir de leur rôle de simple transporteur de communications.

Lire la suite »

Pour l’offre d’une lampe l’opacité n’est pas de mise

A l’occasion de la 4ème édition du Show Hello le 16 mars, Stéphane Richard a annoncé que 5.000 collaborateurs du groupe se verront offrir une lampe connectée baptisée LoRa, leur permettant de tester de nouveaux services. Orange veut utiliser la technologie LoRa (Long Range), un nouveau réseau bas débit dédié aux objets connectés pour les faire communiquer sur de longues distances sans consommer beaucoup d’énergie. Orange veut devenir l’opérateur de référence de l’internet des objets avec 600 millions d’euros de revenus attendus dans ce domaine d’ici à 2018 et plus de 25 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020. Avec ce développement des objets connectés (montres, enceintes, bientôt les voitures) et surtout de leurs usages (assurance santé ou habitation, télésurveillance), un réseau propre devient indispensable. Pour pallier au manque d’infrastructures (1000 antennes seulement à l’heure actuelle), l’opération vise à inciter les salariés à installer une antenne relais LoRa à leur domicile, sous la forme de cette lampe design. Les employés volontaires aideront Orange à densifier le déploiement du réseau et à le faire rentrer dans les immeubles. En retour, ils bénéficieront d’un premier service basé sur le réseau LoRa, qui permet de retrouver des objets, une personne ou un animal grâce à une petite balise. Pourquoi pas ? Mais FOCom demande sur quels critères seront consultés et départagés les salariés volontaires.